Cross en turbulences

Vendredi 14 avril 2017, Peter, Fichmuch et moi partons avec nos Iota pour le Grand-Bornand. La météo s’annonce parfaite pour un cross. Nous décollons du Mont Lachat. Le vent est bon et les thermiques sont doux et réguliers.

Alors que Fichmuch choisi de rester dans le “bocal” du Gd-Bornand afin de récupérer la voiture, Peter et moi partons en direction d’Annecy après un plafond à 3000m au-dessus du Pic de Jallouvre. Le vol est calme et très agréable jusqu’à ce qu’on arrive sur l’arrête qui mène à la Pointe de la Québlette. De vent du ouest-nord-ouest vient hacher les puissants thermiques et nous évoluons avec difficulté dans une masse d’air complètement perturbée et turbulente.

Après nous être bien fait brassé nous arrivons enfin au Parmelan. Nous faisons le plein d’altitude et on se lance au-dessus du “desert” pour essayer de raccrocher le Salève afin d’atterrir à Troinex. Peter n’arrivera pas à s’accrocher au dernier thermique qui me propulse à plus de 2000m d’altitude ce qui me permettra d’aller me poser après 2h36 de vol, juste après La Nérulaz.

Voir le détail du vol sur XContest.

Vous aimerez aussi...